Magazinevideo > Actus > Actus vidéo pro

Le Sony A7S III est de sortie !

19 août 2020 par magazinevideo


Cinq ans ! Il aura fallu attendre près de 60 mois pour que Sony lance un successeur à sa série "S", représentée par son très respecté modèle hybride A7S II sorti en 2015. Le Mark II fut un boîtier plein format considéré comme un des meilleurs de la gamme du fabricant nippon. La barre est donc placée haute pour tout rival... ou nouvel arrivant de la marque !
 
Dénommé logiquement A7S III, ce nouveau boîtier reprend tout ce qui a contribué au succès du II et pallie les points faibles. Une amélioration rendue possible par les retours utilisateurs qui ont été productifs durant une si longue période et par le "temps technologique". En effet, la concurrence aidant, en 5 ans, les boîtiers Full frame ont bénéficié de nombreuses innovations.
 
L'A7S III est résolument orienté pro à 4200 euros le boîtier nu, mais ce tarif, pour un boîtier très orienté vidéo, est à mettre en comparaison de caméras professionnelles encore plus coûteuses (à l'instar du FX9 dépassant les 12.000 euros ou les RED).
 
 
Le Sony A7S III combine une ergonomie et des fonctionnalités jamais réunies dont voici les principales :
 
-des fonctions puissantes d'enregistrement vidéo. En effet, le boîtier enregistre en 4:2:2 10 bits en interne (en 4K 60p sans recadrage en « All Intra », ou FHD jusqu'à 240 Mbps), ou en 4K à 120 im/s avec autofocus (une première). La qualité serait très bonne mais il faut craindre un abus des ralentis, déjà très présents dans les vidéos.
 
Il sait aussi enregistrer en RAW 16 bit (idem Sony FX9) en externe via la HDMI en 4K 60p (une première en Alpha qui va nécessiter un ordi plutôt puissant). Ce triple potentiel constitue une base d'enregistrement vidéo rendue possible par l'adoption d'un nouveau processeur d’images BIONZ XR (dédoublé comme la photo en atteste) annoncé comme 8 fois plus puissant que le BIONZ X. Seul le RAW en interne fait donc défaut.
 
-le capteur - un BSI rétro-éclairé qualifié d'inédit - conserve sa résolution modeste de 12 millions de pixels (orienté vidéo par conséquent) afin de favoriser la sensibilité. Ce capteur diminuerait le rolling shutter par trois. La plage dynamique serait de 15 IL, ce qui semble énorme et demande à être vérifié par des tests. La plage s'étend de 80 à 409,600 Iso en vidéo et de 40 à 409,600 ISO en photo. 
 
-en photo, l’Alpha 7S III intègre le format HEIF, qui associe des dégradés en 10 bits et une technologie de compression avancée. Le poids des fichiers s'en trouve ainsi réduit.
 
 
-grâce à son double slot bi-format SD-UHS II et CFexpress Type A, l'enregistrement peut s'enchaîner sur 2 cartes (en relais) afin de filmer en 4K 60p pendant plus d’une heure. L'Alpha 7S est donc un "camescope" puisqu'il n'a pas de limite de durée en continu autre que celle de la carte.
 
-les modes d’enregistrement varient entre le « All-Intra» (jusqu'à 500 Mbps !), la compression H.264 (XAVC-S) et la compression MPEG-H HEVC/H.265 (XAVC HS).
 
-l'échauffement, bête noire de ce type de boîtier, aurait été fortement diminué et tout en silence. On demande à voir mais Sony n'aurait probablement pas sorti ce boîtier si le refroidissement n'avait pas été résolu.
 
 
-l'écran pivote latéralement, vers le haut ou vers le bas, et s'avère tactile, ce qui était l'un des talons d'Achille de l'A7S II. Sa dalle LCD tactile de 3 pouces totalise 1,44 million de points.
 
-la stabilisation du capteur bénéficie pour la première fois du fameux mode électronique "Active" qu'on connaît entre autres sur les camescopes de la marque, moyennant un recadrage de 10 à 15% selon les modèles. Cette stabilisation s'ajoute à celle, mécanique, sur 5 axes qui fait déjà gagner jusqu'à 5.5 stops, y compris en 4K 60p.
 
 
-un viseur électronique OLED surpixellisé de 9,44 millions de points (0,64") est présenté comme le plus lumineux et le plus grand au monde (dixit Sony).
 
-le système de menus a été revu et corrigé avec une interface et un maniement tactile. Pour rappel, le menu de l'AS II avait été critiqué pour son "désordre".
 
 
-le système autofocus, de type hybride (contraste + phase) en Temps Réel, est emprunté à l'Alpha 7R IV. Il dispose de 759 points à détection de phase répartis sur 92 % de la surface du capteur. L’appareil propose 7 réglages de Vitesse de transition AF et 5 réglages de Sensibilité au changement de sujet. On peut ainsi rester verrouillé sur un sujet ou en changer. De plus, il existe une fonction de suivi d'AF (Touch Focus) directement sur écran.
 
-la prise de vue en rafale atteint jusqu’à 10 im/s sur plus de 1000 images RAW non compressées.
 
-l'alimentation électrique serait plus puissante en réduisant la consommation de la batterie interne.
 
 
-on note une vraie prise HDMI, prise USB-C (ouf !), multi, prses casque et micro mini-jack, et connexion wi-fi en 2,5 Ghz et 5 Ghz,
 
-le poids nu atteint 640 grammes, en légère augmentation vs Alpha 7SII (584 grammes). Dimensions à peu près comparables (128.9 x 96.9 x 69.7 mm contre 126,9 x 95,7 x 60,3 mm).
 
-l'Alpha 7S III peut recevoir un kit d’adaptation XLR XLR-K3M (environ 550 euros) qui apporte un son numérique 24 bits sur 4 canaux. Ni câble ni batterie supplémentaire pour cela.
 
Prix : 4200 euros nu
Disponibilité : septembre 2020
 
 

Bénéficiez des tests Premium et téléchargez les fichiers natifs
Créez un compte Premium et abonnez-vous à l'indépendance

Acheter

ALPHA 7S III nu

Aide Digit-Photo

Le site de vente en ligne DIGIT-PHOTO est un spécialiste du secteur photo-vidéo, pour amateurs comme pour professionnels. C'est une enseigne sérieuse que nous vous recommandons. Le site est basé en France (à Metz), il applique le droit français (TVA) et paye ses impôts... en France ! :)
Les tarifs sont alignés sur ceux des autres sites avec la TVA, ce qui vous évite tout problème ultérieur avec les douanes.
Les frais de port sont gratuits dès 40 € d'achat, avec une expédition en 24H.

Retourner le matériel est possible et facile. Il dispose d'un magasin physique si vous souhaitez y tester un appareil.

C'est un site que nous avons testé avec des ventes réelles avant de devenir partenaire. Et les résultats ont été très bons.

Nous percevons un petit pourcentage sur les ventes, sans que le prix soit plus élevé pour vous, bien entendu.

Articles correspondants

 

 

Je publie un avis

Mon pseudo
Mon email (facultatif)
Je coche cette case pour être prévenu d'un nouvel avis
Mon commentaire (1000 caractères maxi)
Je valide

Vos avis !